Les Affaires dans les Pays Nordiques : par où commencer?

Les Affaires dans les Pays Nordiques : par où commencer? March 16, 2021Leave a comment

Il y a trois pays scandinaves : la Suède, la Norvège et le Danemark. Avec la Finlande et l’Islande, ce sont les pays « Nordiques ». Sur la carte des affaires européennes, ces pays sont regroupés, principalement pour de mauvaises raisons. Chacun a une monnaie différente, sa propre langue et sa propre histoire. Trois d’entre eux sont membres de l’Union européenne mais un seul utilise l’euro. Il y en a trois qui sont des royaumes, et les deux autres ont pris la décision de ne pas l’être. Ce qu’ils ont en commun, ce sont des économies vraiment développées, un luthéranisme cohérent et un revenu par habitant élevé. Seuls 4 d’entre eux sont riches. Le cinquième vit dans l’opulence.

L’Islande a la population de la commune de Nice et une superficie un peu plus grande que le Portugal. Elle est connue pour ses 130 volcans actifs et un méga-défaut de paiement de toutes les banques du pays. À moins que vous ne vous intéressiez à l’énergie géothermique, aux poissons ou aux bases de données génétiques, ne commencez pas par ce pays.

Pour des raisons opposées aux méga-défauts de paiement, ne commencez pas non plus en Norvège. Le pays n’a pas besoin de vous. Il possède le plus grand fonds souverain du monde, non pas par habitant, mais en valeur absolue. Il n’a pas besoin de vous pour l’aider à s’enrichir; ses 5 millions d’habitants ont ce dont ils ont besoin.

Commencez plutôt en Suède, continuez en Finlande, puis lancez-vous au Danemark. Pourquoi?

La Suède possède l’économie nordique la plus importante et la plus dynamique. Et les Suédois, avec du recul, ont toujours eu raison, quelque chose que les autres pays nordiques trouvent déconcertant. (Mais on ne peut encore rien dire pour la Covid.)

La Finlande a tout fait correctement aussi, jusqu’à ce qu’elle rejoigne l’euro et que Nokia se soit fourvoyé sur le smartphone. (Nokia a été vendu à Microsoft pour moins cher que Skype — que les Suédois ont vendu deux fois.) Mais le marché est ouvert avec un système de distribution le plus concentré d’Europe.

Le Danemark, un peu plus riche que la Finlande, est également plus protectionniste. (C’est compréhensible : il continue de perdre des morceaux de son empire au profit de l’Allemagne, de la Suède, des mouvements d’indépendance – Norvège et Islande – et en 1985, il a perdu un tiers du territoire européen, le Groenland.) Mais attention, ils sont d’excellents commerçants et vous risquez d’y acheter plus que vous y vendrez.

SAI aime taquiner les pays nordiques car ils ont un sens d’autodérision qui manque souvent dans les pays latins. Et leurs 27 millions de consommateurs aisés ne sont pas à écarter d’emblée. Nos bureaux de Stockholm et d’Helsinki peuvent vous guider vers des partenariats lucratifs et loin d’être dérisoires.   

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Vous recherchez un consultant en développement international exceptionnel?